Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Mimi Hermine miss ci 96

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Mimi Hermine miss ci 96 le Mer 4 Oct 2006 - 20:22

movais


Actif
Actif

Elle n'a pas changé !

Elle est la toute première Miss du COMICI. Après son élection en 1996, Mimi Hermine a été, on peut le dire, la fille de bonheur qui a permis au Comité de Yapobi de fêter ses dix ans en juin dernier. Pendant que le COMICI prenait des galons au fil des ans, Hermine faisait, loin des regards, ses ''djossis'' aux Etats-Unis, sans tenir compte qu'elle a été sacrée reine. En juillet dernier, elle est définitivement rentrée avec ses deux jolies enfants et bien sûr à ses côtés, son époux.



* Bonjour Mimi Hermine, tu as été Miss Côte d'Ivoire 96, tu as été la première Miss du COMICI, depuis quelques années tu vis aux Etats-Unis, comment ça s'est passé et puis dis-nous quand tu retournes aux Etats-Unis et combien de temps tu as passé dans ce pays ?

- Bonjour aux lecteurs de Déclic Magazine. Je suis arrivée aux Etats-Unis en fin d'année 98 pour la première fois et puis après, j'y suis retournée en 99. J'y ai passé sept (7) ans et je suis rentrée au pays depuis juillet dernier avec ma famille. Ça a été une expérience enrichissante. Il faut savoir mettre un terme à l'aventure et là je suis rentrée définitivement avec ma famille. Et puis on espère que Dieu aidant, on ne va pas retourner pour une autre aventure.

* Avant de revenir sur l'aventure, j'aimerais qu'on mette d'abord un cap sur le passé, c'est-à-dire le COMICI, parce que dans le temps il y a eu beaucoup de commentaires quant à ton élection. On a dit que Mimi Hermine a été épaulée et qu'elle ne méritait pas à 100% la couronne…- Vous me l'apprenez. C'est ma première fois d'entendre que j'ai été ''épaulée''. Je disais dans le temps dans une interview qu'il est évident qu'on ne peut pas faire l'unanimité auprès de la population, il est clair que les goûts et les couleurs varient selon les personnes et ne se discutent pas donc. Pierre peut me trouver belle tandis que Paul, non. C'est tout à fait normal. Je n'en disconviens pas mais je n'ai jamais eu d'échos de ce genre de nouvelles et je vous signale même que depuis mon retour, je ne reçois que des compliments. Ça me fait énormément plaisir. Cependant si certains estiment que j'ai été épaulée, bon, écoutez, on ne peut pas changer leurs pensées. C'est plutôt à la population de me le dire, sinon moi, je pense que j'ai gagné parce que je le méritais. C'est un jury qui a donné les résultats, si les gens estiment que j'ai été épaulée, c'est leur pensée, on ne peut rien y faire. Comme je le dis, je n'en veux pas à ceux qui pensent que je n'ai pas mérité mon titre. C'est tout à fait normal que chacun dise ce qu'il pense. Nous sommes d'ailleurs dans un pays de démocratie et puis la beauté, elle est relative. Donc je n'ai rien à dire sur ce sujet-là.

* Vous avez dit plus haut que depuis votre arrivée, on vous fait des compliments. Nous aussi on vous en fait parce que vous êtes restée toujours belle dix ans après. Mais ce qu'on aimerait savoir, est-ce que depuis votre arrivée, vous êtes rentrée en contact avec le COMICI ?
- Oui, dès mon arrivée j'ai appelé le COMICI et je lui ai fait savoir que j'étais rentrée définitivement. On garde de très bons rapports d'ailleurs.

* Qu’est-ce que vous êtes allée faire précisément aux Etats-Unis ?

- J'étais allée d'abord dans le but d'y chercher des marchandises et puis j'ai découvert des opportunités et quand je suis retournée en 99, c'était dans le but de continuer mes études. Mais après, il y avait la réalité du terrain. Il faut dire que les Etats-Unis, contrairement à ce que les gens pensent, c'est un pays où il y a beaucoup d'opportunités mais c'est également un pays où il faut savoir ce qu'on veut et il faut beaucoup se battre. Donc j'étais partie dans le but de faire des études mais, bon avec la réalité du terrain, il faillait que je commence à travailler d'abord pour pouvoir survivre. Ainsi donc j'ai travaillé dans plusieurs domaines et puis aujourd'hui, Dieu merci, je suis rentrée. D'ailleurs, le souhait de toute personne qui va à l’aventure c'est de retourner chez soi un jour. Dieu m'a donnée le pouvoir de revenir chez moi encore jeune avec ma belle petite famille et puis je pense que dans l'ensemble, ça s'est très bien passé.

* En fin de compte, vous n'avez pas pu terminer vos études là-bas ?

- Je n'ai pas pu terminer les études. J'ai été contrainte d'arrêter pour chercher de l'argent et puis j'ai fait plusieurs formations en l'occurrence une formation en décoration d'intérieur. J'avais déjà ma licence d'esthéticienne avant de partir. Je l'ai approfondi un peu plus aux Etats-Unis et puis aussi dans l'immobilier. Après, j'ai fini en travaillant pour une grande compagnie immobilière. Il faut avouer aussi que c'était pas tout rose, ça n'a pas commencé aussi facilement. J'ai dû faire plusieurs petits boulots. Et puis en partant des Etats-Unis, j'étais agent immobilier et j'ai fait des études. Pour ça aussi j'ai obtenu ma licence au niveau national. Donc voilà, j'ai appris beaucoup de choses et j'ai obtenu des diplômes.

* Vous avez donc vécu la galère aux Etats-Unis ?

- Il faut dire qu'au début, ce n'était pas du tout facile. A mon arrivée aux Etats-Unis, j'ai dû travailler dans un MC Donald, c'est l'un des plus petits boulots qu'on puisse faire aux Etats-Unis mais c'est un boulot honnête. On gagne sa vie honnêtement mais ce n'est pas de la prostitution, ce n'est pas quelque chose de vulgaire. J'ai été vendeuse dans des magasins. J'ai vécu la galère. Au début, certaines personnes qui me voyaient se moquaient de moi en disant : ''Tiens, voilà votre Miss-là…''.

Après j'ai travaillé dans trois banques et par la suite, j'ai fini comme agent immobilier. C'est dire que dans la vie, il faut gravir doucement les échelons. Aujourd'hui ces mêmes personnes qui se moquaient de moi ne peuvent pas comprendre que j'ai pu avoir tout ça. Rien n'était rose pour moi là-bas.

* N'avez-vous pas eu des propositions dans la mode ?


- Bien sûr qu'il y a eu des propositions. Quand je suis arrivée, il y a eu plusieurs agences aux Etats-Unis qui m'ont appelée pour le mannequinât. Il faut dire qu'au début, j'ai été tentée de m'y lancer mais je me suis dite après que si j'ai quitté la Côte d'Ivoire, ce n'est pas pour devenir mannequin. Je ne voulais plus faire ça. Je me dis que si je suis allée aux Etats-Unis, c'est pour aller chercher mon indépendance.

* Un peu plus haut vous m'avez fait comprendre que vous êtes partie aux Etats-Unis sans grands moyens. Alors j'aimerais savoir si vous n'avez pas eu les prix à vous promis par le COMICI ?- Je ne peux pas dire que je n'ai rien eu. J'ai eu des lots en espèce et en nature. J'estime d'ailleurs que j'ai eu beaucoup par rapport à certaines autres lauréates. Donc je me contente de ce que j'ai eu. C'est vrai que les Miss ont maintenant des lots très importants mais écoutez, j'étais la première Miss du COMICI et le COMICI venait de commencer, donc il n'avait pas assez de moyens. Quand on commence quelque chose, il n'est pas évident pour les sponsors d'adhérer tout de suite, il faut d'abord faire ses preuves mais je veux dire déjà que par rapport à certaines Miss d'avant, je peux affirmer que j'ai quand même gagné quelque chose. Je me suis contentée de ce que j'ai gagné. Mais il faut savoir que la vie aux Etats-Unis est très chère, quels que soient les moyens que vous avez. Une fois arrivé là-bas, il faut travailler pour maintenir son niveau de vie sinon vous ne pouvez pas tenir.

* Qu'est-ce que ce concours vous a apporté ?
- Pour être franche, je dirai que ce concours m'a apportée beaucoup. Il m'a ouvert beaucoup de portes. C'est pour dire qu'il y a plus de richesse sur le plan relationnel que les lots en espèce. Je peux dire qu'il y a beaucoup de choses qui découlent de là et puis nous sommes en train de mettre sur pied une ONG pour aider les enfants en détresse, les enfants démunis et les enfants affectés et infectées du SIDA. Et aujourd'hui de par mon statut, je peux obtenir des sponsors même si à mon niveau personnel, je n'ai pas les moyens financiers de la faire. C'est donc une richesse énorme, c'est un cadeau énorme et ça surpasse tous les cadeaux en espèce qu'on a eu.

* Vous n’allez pas baisser les bras après ?

- Non, je crois que Dieu va m'aider. C'est une bonne cause et puis à mon avis tout le monde doit servir à quelque chose. Si aujourd'hui on a eu la grâce d'être élue Miss Côte d'Ivoire, il faut bien que ça serve à quelque chose et puis on sait que le peuple Américain est un peuple qui a la main sur le cœur. J'ai appris beaucoup de choses avec eux. Il faut dire aussi que quand j'ai été élue, j'ai essayé de contacter toutes les Miss pour qu'on puisse créer une ONG. Malheureusement, ça n'a pas eu de suite favorable mais maintenant, avec l'expérience acquise aux Etats-Unis et la maturité, je pense que je suis capable de mettre quelque chose sur place. Déjà, avec les recettes de mon magasin où on vend des vêtements de bébés et enfants, on s'engage à donner 5% de nos recettes pour le comité de l'humanitaire. C'est peu, mais à la longue, si les affaires marchent, on fera plus.

* Penses-tu que les gens pourront te reconnaître après tant d'années ?

- Ecoutez, c'est un concours de beauté. J'ai été élue il y a de cela dix ans, il est évident que les enfants qui avaient trois ans l'année de mon élection ne puissent pas me reconnaître. Ma préoccupation aujourd'hui n'est pas que les gens me reconnaissent en tant que Miss. Non ! On est à une autre phase de la vie aujourd'hui. Je veux être perçue aujourd'hui comme une mère de famille, une dame qui, quand elle était jeune, a participé à un concours de beauté. Je suis mariée maintenant. Donc il y a des choses que je ne veux plus faire. Moi particulièrement, ça ne me gène pas qu'on ne me reconnaisse pas. Ce n'est pas mon souci de rester absolument dans les mémoires. Il faut que cela soit clair.

* Vous venez de nous dire que vous êtes mariée. Peut-on savoir avec qui ?

- Si ce n'est pas trop vous demander, j'aimerais garder ma vie privée secrète. Ce qui est important c'est que je suis aujourd'hui une femme mariée, mère de famille, je me suis mariée aux Etats-Unis. Je suis rentrée avec ma famille. Mes enfants et mon mari sont là. J'ai deux enfants dont une fille et un garçon. Ma fille a 3 ans et mon fils, 1 an. Je suis avec mon mari depuis bientôt six ans.

* Mimi Hermine a fait sept ans aux Etats-Unis, on pensait la revoir grosse mais c'est tout à fait le contraire. Quel est ton secret pour toujours garder la forme ?


- Merci pour le compliment. Il faut dire que je grignote beaucoup surtout les bonbons, le chocolat. Mais de nature, je suis un peu musclée. Ce qui fait qu'on n'a pas tendance à grossir rapidement. Je crois que c'est naturel, quoi...

* Ton premier geste le matin au réveil ?
- D'abord une prière pour remercier l'Eternel. Je dis bonjour à mon époux, par la suite je vois comment mes enfants ont dormi et puis la journée commence.

* Mimi Hermine et le maquillage. - Le maquillage aide à faire ressortir ce qu'on a de beau. Moi j'utilise le maquillage, non pas pour cacher certaines choses mais plutôt pour les faire ressortir. Dans ma vie, j'essaie d'utiliser le maquillage le moins possible. Cependant je ne suis pas trop portée sur le maquillage. Dieu merci, j'ai eu une peau saine, ce qui fait que je n'ai pas besoin de camoufler beaucoup de choses. Oui il faut l'avouer, j'utilise le maquillage mais je ne suis pas une accroc du maquillage.

* Ton avis sur la dépigmentation.

- C'est dommage que certaines femmes s'y adonnent, jusqu'à avoir une peau rouge ou violette. Je crois qu'il faut aimer son teint et puis ne pas vouloir forcément devenir claire. Il faut surtout faire beaucoup attention parce qu'après, ça crée des problèmes de peau.

* Si le concours était à refaire, vous le referiez ?

- Oui, tout a fait. Je n'ai aucun regret donc si c'était à refaire et que j'avais encore dix huit ans, je le ferais. Mais aujourd'hui, le concours c'est fini pour moi. Il faut laisser la chance aux autres. Ce fut une époque de la vie. Ça ne m'intéresse plus, le concours.

* Quels conseils pouvez-vous donner à celles qui aimeraient bien tenter l'aventure du concours Miss ?- J'encourage toutes celles qui veulent le faire. Qu'elles le fassent. Elles n'ont rien à perdre, elles ont plutôt tout à gagner.

* Votre fille qui actuellement a trois ans, si d'aventure dans quinze ans elle envisageait de se présenter au concours Miss, quelle serait votre réaction ?


- S'il arrive qu'elle veut se présenter, je vais la soutenir parce qu'il y a beaucoup de choses qui découlent de ça. D'ailleurs on essaie déjà de lui forger un esprit de princesse. Pourquoi fermer les portes à ses enfants ? Il faut responsabiliser les enfants…

* Vous avez perdu votre mère, a-t-on appris- C'est un chapitre très douloureux pour moi parce que je n'arrive pas encore à le digérer. Ma mère, c'était quelqu'un d'exceptionnel. Elle est décédée en 2002. Je saisis donc votre micro pour remercier tous ceux qui sont venus me soutenir lors de ses funérailles.

* Quels conseils pouvez-vous donner à vos sœurs qui tout comme vous, aimeraient tenter une aventure ?

- Si elles veulent tenter l'aventure, on ne peut que les encourager et leur donner des conseils. Pour celles qui aimeraient aller aux Etats-Unis, je veux leur dire de bosser et non pas espérer se lancer dans le mannequinât. Il y a tellement de filles américaines qui rêvent d'être mannequins là-bas qu'une africaine a moins de chance de le devenir. Je conseille à ces filles-là de travailler dur pour pouvoir ramener quelque chose au pays.



Binaté M. le declic mag

http://www.movaisworld.com

2 Re: Mimi Hermine miss ci 96 le Mer 4 Oct 2006 - 20:40

movais


Actif
Actif
elle m'enjaillais dai!!!

http://www.movaisworld.com

3 Re: Mimi Hermine miss ci 96 le Jeu 5 Oct 2006 - 11:30

JJ-RUFF


Actif
Actif
son look n'est pas mal


_________________
on aime plus une personne en socialisent avec elle

4 Re: Mimi Hermine miss ci 96 le Jeu 5 Oct 2006 - 16:23

movais


Actif
Actif
SO-RUFF~SO-TUFF a écrit:son look n'est pas mal
j'etais trop fan d'elle!!!

http://www.movaisworld.com

5 Re: Mimi Hermine miss ci 96 le Jeu 5 Oct 2006 - 16:50

JJ-RUFF


Actif
Actif
movais a écrit:
SO-RUFF~SO-TUFF a écrit:son look n'est pas mal
j'etais trop fan d'elle!!!
tu la connais??


_________________
on aime plus une personne en socialisent avec elle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum